Coordonnées


  • 34 RUE DU GENERAL DE GAULLE
    14360 TROUVILLE SUR MER
  • Tél : 0231814141
Télécharger la fiche

Les objets connectés

Les premiers objets connectés destinés à l’homme sont apparus dans les années 2015. Depuis, ils connaissent une croissance exponentielle : on estime qu’en 2020 il y aura 50 à 80 milliards d’objets connectés dans le monde (soit environ 30 par foyer). Ces objets commencent à envahir le quotidien de nos animaux de compagnie : nos chiens et nos chats bénéficient aussi de ces avancées technologiques !

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

Un objet connecté est un objet qui capte, stocke, traite et transmet des données, qui peut recevoir et donner des instructions et qui a pour cela la capacité à se connecter à un réseau d’information ou à une interface (smartphone, tablette, ordinateur).

Quels sont les principaux objets connectés disponibles pour les chiens et les chats ?

Le collier GPS connecté est surtout utilisé pour le chien, mais les modèles les plus petits peuvent être portés par un chat. Il est muni d’une puce de géolocalisation qui permet de connaître avec précision la position de votre animal, sur votre smartphone ou sur votre tablette, en temps réel. Vous pouvez également, sur certains modèles, retracer ses itinéraires et configurer des zones de sécurité afin d’être prévenu dès que le chien/chat en franchit les limites. Le collier GPS est intéressant si votre animal a tendance à fuguer. Il vous permet d’être rassuré et est généralement bien supporté. Mais attention, le traceur GPS est équipé d'une carte SIM et nécessite donc un abonnement pour couvrir les frais de service.

La gamelle connectée permet de gérer l’alimentation de votre chien ou de votre chat en votre absence : vous pouvez par exemple programmer, à partir de votre smartphone ou de votre tablette, les heures de repas et les quantités de croquettes distribuées. Certains modèles donnent des conseils adaptés selon la race ou le poids de l’animal et/ou vous préviennent si la consommation est excessive. D’autres modèles (pour les chats) sont équipés d’un système de reconnaissance faciale ainsi que d’une balance pour évaluer le poids de l’animal. Pour la consommation d’eau, il existe, sur le même principe que les gamelles, des fontaines connectées qui surveillent la fréquence de l’abreuvement et les quantités bues et vous préviennent en cas de modification dans le comportement de votre animal. Ces objets sont de réels atouts pour la gestion de certaines maladies, comme le diabète, l’obésité ou l’insuffisance rénale.

Le capteur d’activité connecté se place sur le collier du chien et permet de mesurer son activité physique, son temps de repos, son pouls, sa fréquence respiratoire, sa température, les calories dépensées, etc. Vous savez ainsi si, en votre absence, votre chien passe son temps à dormir ou à s’agiter… Le capteur d’activité vous donne la possibilité d’adapter vos temps de promenade : inutile par exemple de prévoir de grandes sorties le soir en rentrant du travail si votre chien a déjà passé son temps à courir dans le jardin ! Un intérêt secondaire de ce collier est la possibilité de surveiller également et de façon indirecte le propriétaire de l’animal : grâce à l’application, vous pouvez par exemple être prévenu si une personne âgée arrête de sortir son chien régulièrement, signalant ainsi un problème de santé ou autre.

La caméra connectée permet de voir sur votre smartphone ou votre tablette ce que votre chien ou votre chat fait en votre absence. Sur certains modèles sophistiqués, vous pouvez même communiquer avec votre animal (comme avec un interphone) ou diffuser des odeurs réconfortantes. L’appareil peut également vous envoyer un SMS si votre chien aboie de façon excessive. La caméra ne présente aucun intérêt pour le chien ou le chat, mais peut être utile dans certaines situations ciblées : surveiller un jeune animal prompt à faire des bêtises dès que vous avez le dos tourné, un animal récemment adopté, un animal malade ou âgé, une chienne ou une chatte prête à mettre bas.

Les jouets connectés sont censés tenir compagnie à votre chien ou à votre chat en votre absence. Le plus connu est un petit robot, plutôt destiné à l’espèce canine : il se déplace devant votre chien pour le distraire, vous permet de communiquer ensemble grâce à une caméra, un micro et un haut-parleur, et lance à votre demande une friandise. Il existe également des lanceurs de balle automatiques, pilotés grâce à une application mobile. Enfin, vous pouvez offrir à votre chien une console de jeux connectée censée développer ses capacités intellectuelles : le chien doit appuyer sur une des trois touches tactiles lorsque le jouet s’allume, et si la réponse est correcte, il reçoit une friandise. Vous pouvez suivre ses progrès et adapter la difficulté du jeu. Les chats ne sont pas en reste : il existe pour eux de nombreux jouets connectés que l’on peut commander depuis une application dédiée : des souris, un faisceau laser rouge, un bras articulé sur lequel sont montées une balle et des plumes colorées…

La litière connectée pour chat est plus qu’une litière automatique (capable de se nettoyer toute seule) : sur les modèles les plus sophistiqués, l’appareil peut envoyer une notification sur votre smartphone quand le chat a fait ses besoins ou quand il est temps de changer la litière. Il surveille aussi son poids, le nombre et la durée de chaque passage afin de détecter d’éventuels problèmes de santé.

La chatière connectée permet de recevoir des notifications quand le chat entre ou sort de la maison, de verrouiller et déverrouiller la chatière à distance, de surveiller en temps réel l’activité de votre chat et de savoir s’il se trouve à la maison. Et bien sûr, elle ne laisse entrer que les chats « autorisés » grâce à la reconnaissance de la puce électronique implantée sous leur peau ou d’un médaillon attaché à leur collier.

Remarque : il est impossible de citer ici toutes les marques qui fabriquent et distribuent des objets connectés, ce marché étant en pleine expansion et de nouveaux produits apparaissant tous les jours. N’hésitez pas à chercher sur internet ou à vous renseigner chez votre vétérinaire.

D’autres produits connectés ne sont pas (encore) commercialisés en France. Par exemple, au Japon, il existe un capteur qui permet d’analyser le comportement du chien pour mieux le comprendre ; il peut distinguer ainsi plus de 20 comportements différents. Dans un tout autre domaine, des chercheurs sont en train de mettre au point une cage de transport connectée, qui permettra au propriétaire de rester en contact avec son chien pendant le voyage et de faciliter les démarches à l’aéroport. D’autres travaillent sur un casque qui, grâce à un système d’électroencéphalographie, permettra de traduire les pensées du chien… L’imagination des chercheurs est sans limite !

Chez votre vétérinaire aussi

Votre vétérinaire a également à sa disposition des objets connectés pour réaliser un diagnostic ou assurer une bonne surveillance des animaux :

L’échographe connecté permet de partager les examens en temps réel, avec un confrère spécialiste qui peut interpréter en direct les images, procéder à des changements de réglage ou donner des indications sur les manipulations.

Le tapis de cage connecté, utilisé en hospitalisation, est muni de capteurs qui enregistrent et transmettent des données concernant les mouvements ou la fréquence respiratoire, permettant par exemple un suivi de la douleur en postopératoire.

Des puces électroniques connectées, capables de mesurer la température corporelle, sont utilisées en Grande-Bretagne.

Les objets connectés : oui, mais…

La plupart des objets connectés ont une réelle utilité, pour améliorer la sécurité et le bien-être et surveiller la santé de votre animal de compagnie. Mais rien ne remplacera jamais la surveillance et le contact de l’homme. N’oubliez pas que n’importe quel appareil peut tomber en panne. Investir dans des appareils sophistiqués (et coûteux !) ne devrait pas suffire pour vous déculpabiliser de laisser votre chien ou votre chat seul toute la journée ou pendant les vacances…